Sous l’œil d’Albert Londres

Le Forum du Livre de Grand Reportage. Vichy, un épicentre du journalisme d’investigation.

La 11è édition des Rencontres Albert Londres a connu son ampleur le week-end dernier avec son quartier d’été les 21, 22,et 23 Août à Vichy. « Elle a porté sur la thématique ; Au Levant vivre la guerre ». Référence fondamentale de tous les reporters français, Albert Londres fit plusieurs séjours au Moyen-Orient et porta un regard sans concession sur la colonisation. Sans pour autant éviter tous les a priori d’une époque. Albert Londres est une référence du journalisme français, passé à la postérité depuis sa mort en 1932 à l’âge de 47 ans au large de l’océan Indien, son nom est associé à un prix récompensant chaque année les meilleures reporters de la presse écrite et de l’audiovisuel. Les Grands Reportages d’actualités permettent de confronter le mythe à la réalité. En Chine, à Buenos Aires, en Afrique- Occidentale française (AOF), et en Afrique- Équatoriale française (AEF), à la rencontre des communautés Juives d’Europe centrale de l’Afrique, dans les Balkans, ces séries de reportages publiés entre 1922 et 1932 font écho à l’actualité. Ils ont valeur de témoignages à double titre : en tant que regard sur passé et regard d’une époque. Ainsi, L’association Maison Albert Londres présidée par  Marie De COLOMBEL avait organisé durant trois jours dans trois lieux pour vivre ces Rencontres ; au Cinéma Étoile palace,  à l’ hôtel Mercure et au Hall des Sources. 

Tout le week-end, la Ville de VICHY a connue une ambiance inhabituelle en cette fin d’été avec ses trois jours de Rencontres projections,Conférences,Tables rondes, Expositions, avec la participation des professionnels connus et reconnues venues de partout pour cette édition 2020. Le Forum International du LIVRE de GRAND REPORTAGE et d’investigation avait pour intention de souligner et promouvoir l’importance et la spécificité du travail journalistique d’investigation ainsi que son rôle de la certificateur d’une information sérieuse et objective ; caractéristique mise à mal avec le développement des réseaux- sociaux et nouvelles chaînes de Télévision d’informations en continue qui privilégient le sensationnalisme. Tout le contraire d’ Albert Londres puisque son combat était l’exigence professionnelle, d’excellence, et d’intégrité . D’ailleurs, L’association du prix Albert LONDRES, elle même, a créé, il y a 3 ans, un prix du Livre pour cette catégorie. 

Le  succès du forum du Livre de Grand Reportage epreuves de son bien fondé dédiée à ce type d’ouvrage est plus que nulle part ailleurs, à sa place, à VICHY, dans la ville natale de celui qui est considéré comme le père du grand reportage. Le Rendez- vous est donné bien naturellement en 2021.

VENDREDI 21 août, Le Grand Reportage (Au cinéma Étoile palace), à 14h30″ mise en place et accueille des invités, à 15 heures, Étienne Huver sur son film Disparus, la guerre invisible de Syrie Coréalisé avec Sophie Nivelle Cardinal, prix Albert LONDRES 2016. À 16 heures, autopsie du reportage, recevoir le prix Albert LONDRES. À 17heures , Le journalisme de grand reportage et d’investigation par Pierre Haski, président de Reporters sans Frontières. Au Hall des Sources était de 17  à 20 heures, Forum du Livre de Grand Reportage animées d’une interview des auteurs.

SAMEDI 22 août, la journée avait débuté avec Le journalisme en question ( à l’hôtel Mercure). À 9h 30, « Le Reporter d’idées entre le sage et l’insensé ». Par Christian Duteil, journaliste docteur en philosophie. À 11 heures Le Slow journalisme un nouveau format. Exemple le Sept et Long cours avec Patrick Vallelian et Tristan Savin.

En introduction de l’après- midi, Albert LONDRES au Levant par Bernard Cahier. La Géopolitique au Levant -Les enjeux, à 14h30″ le contexte géopolitique actuel, les parties en présence et les populations par Georges Malbrunot . Être journaliste au Moyen-Orient ( Syrie, Liban ). À 15h30″ Table- Ronde qu’avait connues la présence des journalistes Georges Malbrunot, Pierre Haski, Garance Le Caisne, Pascal Maguesyan. Et il y a eu aussi la participation de Caroline Hayek en Duplex depuis Beyrouth, journaliste à l’Orient Le jour.

DIMANCHE 23 août, ( à l’hôtel Mercure). Le jour de la clôture, dans la matinée un Club de Presse a été créer pour apporter la plume dans la plaie avec différents points de vue journalistiques , présentés par Christian Duteil et Pierre Haski qui était consacré essentiellement sur la Revue de presse du week-end. À 10h30″ La situation humanitaire en Syrie, la menace du Covid19 dans les camps, la famine… L’action humanitaire ; le sujet fût abordé parl’intervention du Docteur Pitti de l’ UOSSM en Duplex.  À 14h30″ Les Chrétiens d’Orient par Pascal Maguesyan , à 16h 45″ , Still Recording Film – Amnesty Internationale MSF.

Tout est bien qui finit bien dit-on… L’Organisation des Rencontres Albert LONDRES +  Forum International du LIVRE de GRAND REPORTAGE et d’investigation furent réussite totale. Le public nombreux, local et estivant, s’est plongé dans l’oeuvre d’Albert Londres, de l’homme qu’il a été, et dont le nom reste et restera l’un des journalistes les plus célèbres. 

NASCIMENTO Christian – journaliste politique en résidence

 

 

 

Albert Londres lanceur d’alerte

Mission d’information aux médias du journaliste en résidence.

A travers la lecture et le décryptage des œuvres d’ ALBERT LONDRES resituées dans le contexte de leur époque, il est proposé aux participants des thématiques de réflexion sur les grands sujets d’actualités auxquels la société actuelle est confrontée.

Objectif de la programmation 

– Donner les clés d’une  pratique citoyenne des médias (- presse écrite ou en ligne, – radio, Web-radio, – télévision, -réseaux sociaux – internet…)

-Engager les jeunes à se forger un esprit critique,  les sensibiliser à l’importance de la liberté d’expression dans les médias et  débattre des  grands sujets sociétaux d’actualité

– Participer à la chaine TV You TUBE  « Maison Albert Londres ».  Réalisation de séquences filmées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *