Rencontres 2019

Avec Biribi, thématique de ces 10èmes Rencontres, nous avons rendez-vous avec le journaliste humaniste avec ce reportage qui l’a conduit dans des lieux retirés du monde où des soldats, condamnés des Conseils de guerre,
viennent purger leur peine de travaux publics.
Albert Londres fait découvrir au lecteur du Petit Parisien ces camps de travail, zones de non-droit où les offi ciers mettent en oeuvre des
pratiques inhumaines. Son reportage est un réquisitoire pour que la justice soit respectée, il s’achève par une lettre au ministre de la Guerre,
qu’il commence ainsi : C’est « une grande honte pour la France ». Une commission d’enquête est créée.
Albert Londres est lauréat, à la publication de son livre, de l’Ordre universel du mérite humain. En effet, dans ce reportage, Albert
Londres a un véritable regard de sociologue. Il porte à nous interroger sur les comportements de ces hommes, bourreaux ou victimes. Pour
comprendre leurs conduites, la sociologue ethnopsychiatre, Françoise Sironi, nous dira comment l’être humain peut se déshumaniser pour devenir tortionnaire.
Les témoignages des exactions des Biribi ont été nombreux au fil des temps. L’historien Dominique Kalifa reviendra sur les effets du reportage d’Albert Londres qui ont conduits à faire disparaitre les bagnes militaires français.
Mais de nos jours, partout dans le monde, des hommes sont contraints,
à la merci d’exactions. Quels regards peuvent avoir les journalistes aujourd’hui, Patricia Allemonière, grand reporter, partagera avec nous son sentiment. Comment le reporter fait face ? A quel prix en est-il le témoin ? Comment parvient-il à rapporter l’insoutenable ?
Ces 10es Rencontres, nous apprendront beaucoup…